L'Edito Dominical...

Titi le toulonnais …

Qui aurait pensé qu’un béarnais pure souche devienne un jour un toulonnais jusqu’au bout des crampons ?

Il a débarqué sur les bords de la Rade par un matin de printemps, il est arrivé avec le muguet et il part avec le muguet, un bouquet pour la joie, un autre pour la tristesse.

Dix ans, oui dix ans d’une présence sportive et fructueuse qui lui ont permis d’apporter au RCT, aux supporters et à tout le petit monde de Besagne sa façon de vivre le rugby, de partager l’amitié avec nous tout simplement.

Un palmarès en rouge et noir exceptionnel gravé sur les tablettes de Mayol qui n’a jamais modifié le sourire jovial de notre demi de mêlée, Titi fait partie de ces gens simples et vrais que l’on veut garder pour amis, mais voilà, il va s’éloigner de notre pelouse qu’il a tant martelée, peut-être que quelques brindilles resteront sous ses semelles comme pour lui rappeler les matchs du passé, un drop des 40 mètres et un million de souvenirs.

Evidemment, comme l’a bien dit Manu, ce départ provoque de l’émotion au sein du peuple toulonnais et particulièrement chez nous les Z’ACRAU, il fut notre parrain et était notre parrain d’honneur, et nous en demeurerons fiers longtemps.

Sûrement aussi nous aurions préféré qu’il reste parmi nous, mais que dire, exprimer peut-être une certaine incompréhension, des regrets certainement.

Et sans cette maudite menace qui ricane sur nos têtes, nous aurions  tant voulu faire une fête en son honneur, une réunion de copains en ce temps si précieux de la fleur qui embaume nos balcons, tout cela nous laisse un peu d’amertume au bord du cœur, mais nous la rattraperons un jour cette fête,  c’est sûr.

Alors Titi, bien simplement, un grand bravo, un énorme merci et un incontournable à bientôt !

Surtout n’oublie pas le Pilou-Pilou, lui ne t’oubliera pas……


 
(3 mai 2020)

Partagez ce sujet