L'Edito du Match...

Ça, c’est Toulon !

Bouillants dans la bouillasse, vaillants dans le combat, puissants dans la mêlée, quel plaisir, quelle joie de voir nos toulonnais arracher cette victoire dans le bourbier du Hameau, barbouillés comme des commandos, ils ont défendu la patrie avec cette volonté, cette envie qui mènent tout droit à l’exploit.

Tu l’avais entendu toi aussi ce grondement, une sorte de murmure infernal qui piétinait sournoisement dans les catacombes de Mayol, et  bè voilà, il a pété, il a explosé dans un feu d’artifice aquatique, la rascasse a bouffé le crocodile béarnais dans son étang fangeux.

Si tu les écoutes, nous sommes devenus d’un coup les meilleurs du monde, mais ici ce n’était un secret pour dégun et ce n’est que le début.

D’après les bien informés, nous attendons la rentrée de géants de l’Ovale, tu les connais toi ?

Et ouais, je rigole, mais quelle est belle mon équipe.

Imagine un peu, un collègue m’a déjà demandé si les Z’ACRAU commençaient les réservations pour les phases finales, depuis hier il a attaqué à mettre de la monnaie dans la caisse noire et rouge en prévision du titre.

Alors cette fois, je ne pantaille plus dans un doux rêve farfelu, hou que nous sommes contents, les bistroqués aussi, ils ont servi 2214 litres de jaunet hier soir et c’est pas fini.

Que vous dire, les cacous de Besagne, un merci gros comme le cœur que vous avez mis, un bravo gros comme cette fierté retrouvée mais jamais enfuie dont vous nous comblez.

Demain, déjà le printemps, on entend les cigales …

Partagez ce sujet